3ème Edition de la AKAA (Also Known As Africa)
16311
post-template-default,single,single-post,postid-16311,single-format-standard,bridge-core-1.0.7,cookies-not-set,locale-fr-fr,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_popup_menu_push_text_right,qode-theme-ver-18.2.1,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

3ème Edition de la AKAA (Also Known As Africa)

News Artsy

3ème Edition de la AKAA (Also Known As Africa)

Cette semaine on vous parle de la foire Also Known As Africa (AKAA), une foire d’art contemporain et de design centrée sur l’Afrique. Pour sa 3ème édition, toujours au Carreau du Temple à Paris, AKAA présente 49 galeries d’Europe et d’Afrique, dont 3 galeries marocaines : la GVCC, la Galerie 38 et la Loft Art Gallery.

La foire commence officiellement dès aujourd’hui mais nous y étions en avant-première hier et nous pouvons d’ores et déjà vous apporter quelques indiscrétions.

D’abord, dans leur présentation officielle indique que « AKAA propose de mettre en lumière la diversité des liens qui unissent l’Afrique aux autres régions du monde, tant spirituels que culturels, commerciaux ou idéologiques et d’examiner leur résonance dans la création artistique contemporaine ».

Sa directrice, Victoria Mann, confie à RFI que l’ambition est de « décloisonner, étendre, voir tout le potentiel de chaque artiste et ne pas l’enfermer dans une géographie qui lui est propre ».

L’esprit d’AKAA est là-dedans, « repenser la carte du monde et y placer l’Afrique en son centre ». Longtemps stigmatisé, décrit comme art ethnique ou souvent pris pour de l’artisanat, l’Art d’Afrique passionne aujourd’hui. Car aujourd’hui, ce ne sont plus les artistes africains dont ont fait l’éloge, mais bien l’Afrique !

Ensuite, on a pu voir ce qui faisait de mieux en art contemporain dit « africain ». En effet, après une semaine chargée en évènements culturels (que vous avez pu suivre sur notre page insta) se retrouver au milieu de AKAA est ressentir la même énergie qu’à la foire emblématique ParisPhoto et le même entrain que devant les œuvres d’un Picasso, d’un Monet ou d’un Miró nous a convaincu que cet art là enivre, et bien au-delà de ses frontières.

Autant dire que nous sommes impatients d’apporter une pierre à l’édifice en participant à une grande exposition où l’Afrique est mise en lumière ! Stay Tuned, Prête moi ton rêve, printemps 2019…

On ne pouvait finir sans nos 10 coups de cœur exposés à la foire :

– Yassine Balbzioui, le marocain représenté par la galerie Kristin Hjellegjerde en Angleterre.
– Hicham Benohoud, représenté par la Loft Art Gallery au Maroc.
– Justin Dingwall, le sud-africain représenté par la ARTCO Gallery en Allemagne.
– Soly Cissé, le sénégalais représenté par la Galerie 38 au Maroc.
– Safaa Erruas, la marocaine représentée par la galerie Dominique Fiat en France.
– Jean Claude Moschetti, le français représenté par la galerie Ebony / Curated en Afrique du Sud.
– Dominique Zinkpé, le béninois représenté par la galerie Polysémie en France.
– Adama Kouyaté, la malienne représentée par la galerie Jean Brolly en France.
– Maurice Pefura, le français représenté par la C-Gallery en Italie.
– Tom Cullberg, le suédois représenté par la Barnard Gallery en Afrique du Sud.

No Comments

Post A Comment