Le saviez-vous ? … Différents point de vue
17560
post-template-default,single,single-post,postid-17560,single-format-standard,bridge-core-1.0.7,locale-fr-fr,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_popup_menu_push_text_right,qode-theme-ver-18.2.1,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

Le saviez-vous ? … Différents point de vue

News Artsy

Le saviez-vous ? … Différents point de vue

Rembrandt est notamment connu pour avoir peint et gravé au moins une soixantaine d’autoportraits, couvrant plus de 40 ans  de sa vie. Et grâce à ces autoportraits certains scientifiques lui ont attribué un strabisme !

En effet, l’anomalie de son regard était passée jusque-là inaperçue, mais en visitant le Musée du Louvre à Paris, Margaret Livingstone, scientifique américaine, a découvert sur un autoportrait que Rembrandt souffrait de strabisme.
À son retour à Harvard, elle a pu confirmer, en analysant avec précision d’autres autoportraits, cette déficience de l’œil gauche, baptisée « oeil paresseux ».
Rembrandt voyait mal en profondeur, une anomalie qui représenterait aujourd’hui un atout, les artistes ayant à peindre un monde en relief sur un support plat, a relevé Margaret Livingstone.

«J’ai eu cette intuition parce que l’un des yeux de Rembrandt déviait nettement et qu’il avait probablement la vue basse de ce côté-là. Mais on ne pouvait le vérifier qu’avec des tests», a expliqué la scientifique.

Cet avis n’est toutefois pas partagé par tous les scientifiques. Pour le Dr Carlos Espinel, qui a lui aussi étudié les autoportraits de Rembrandt, le strabisme est dû au fait que l’artiste regardait dans un miroir avec un seul oeil, tout en essayant de peindre avec l’autre sur une toile placée devant lui.
Rembrandt peut aussi avoir eu la vue abaissée prématurément, a fait valoir Carlos Espinel, qui enseigne l’art dans la médecine à l’université de Georgetown.

36 Comments