Le saviez-vous? … Koons récupère son record
17493
post-template-default,single,single-post,postid-17493,single-format-standard,bridge-core-1.0.7,cookies-not-set,locale-fr-fr,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_popup_menu_push_text_right,qode-theme-ver-18.2.1,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

Le saviez-vous? … Koons récupère son record

News Artsy

Le saviez-vous? … Koons récupère son record

C’est comme courtier à la bourse de Wall Street à New York que Jeff Koons a commencé sa carrière avant d’abandonner le monde de la finance pour celui de l’art en étudiant les arts plastiques à Baltimore puis Chicago. Aujourd’hui, il est incontestablement le maître du kitsch avec ses oeuvres connues pour bousculer les conventions du monde des arts.

Mais il est aussi connu pour être l’un des artistes vivants les plus chers sur le marché. Depuis mai 2019, il détient d’ailleurs le record de l’oeuvre la plus chère vendue aux enchères, une de ses sculptures ayant été adjugée à 80 millions de dollars lors d’une vente organisée par la maison Christie’s à New York. En ajoutant les frais et la commission le prix final de la transaction dépasse les 91 millions de dollars.

Ladite sculpture dénommée « Rabbit » représente un moulage en acier d’un lapin gonflable. Cette œuvre fait partie d’une série de trois effectuée par Jeff Koons en 1986.

Mais ce n’est pas la première fois que Koons détient ce record du monde, en 2013 déjà son “Balloon Dog (Orange)” avait été vendu 58,4 millions de dollars, un record pour l’époque. Ce record n’avait malheureusement tenu que cinq ans avant d’être détrôné par David Hockney avec Portrait of an Artist (Pool with Two Figures) vendue, toujours chez Christie’s pour 90,3 millions de dollars. Avec son « Rabbit » Jeff Koons tient sa revanche et se place comme un des artistes les plus influents et controversés du monde de l’art.

No Comments

Post A Comment