Mare Nostrum, une exposition à ne pas rater au Comptoir des Mines de Marrakech
15958
post-template-default,single,single-post,postid-15958,single-format-standard,bridge-core-1.0.7,locale-fr-fr,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_popup_menu_push_text_right,qode-theme-ver-18.2.1,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

Mare Nostrum, une exposition à ne pas rater au Comptoir des Mines de Marrakech

News Artsy

Mare Nostrum, une exposition à ne pas rater au Comptoir des Mines de Marrakech

Cette semaine on vous parle avec plus de détails de l’exposition Mare Nostrum à voir absolument au Comptoir des Mines à Marrakech.

Le critique et expert Jamal Boushaba le dit lui même sur la version papier de Telquel, « la ville rouge s’impose, lentement mais surement, comme la place artistique la plus dynamique de la région », il poursuit en rapportant les propos du célèbre photographe Khalil Nemmaoui « cette exposition est celle de Hicham Daoudi ».

En effet, c’est le fondateur de la CMOOA qui, pour la première exposition non commerciale de sa galerie (établie depuis 2016), voulait une exposition cohérente avec un réel travail de fond non seulement sur le choix du sujet mais aussi sur celui des artistes et des médias qu’ils utilisent.

Ce sont donc 7 artistes marocains qui ont travaillé sur la migration dans la mer Méditerranée. Parmi eux, Simohammed Fettaka, artiste pluridisciplinaire qui créa une installation de petites figurines de soldats peints en bleu, disposés de manière à dessiner la Méditerranée avec leurs fusils braqués contre l’Afrique.

On retrouve également des sculptures de Mahi Binebine, une installation de Hassan Bourkia, des photos incroyables de Khalil Nemmaoui, une installation poignante de Youness Atbane, une sculpture murale de Mustapha Akrim et bien sur le clou du spectacle l’œuvre monumentale de Mariam Abouzid Souali.

Même si on partage aujourd’hui avec vous quelques photos, on préfère vous laisser découvrir ça par vous même en allant voir l’exposition avant le 9 février au Comptoir des Mines à Marrakech.

34 Comments