Des gadgets du KGB vendus aux enchères
18199
post-template-default,single,single-post,postid-18199,single-format-standard,bridge-core-1.0.7,cookies-not-set,locale-fr-fr,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_popup_menu_push_text_right,qode-theme-ver-18.2.1,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

Des gadgets du KGB vendus aux enchères

News Artsy

Des gadgets du KGB vendus aux enchères

Fausse dent au cyanure, paquets de cigarettes dissimulant un appareil photo… Les gadgets utilisés par les services secrets soviétiques ont été mis en vente aux enchères depuis le 13 février dernier, par la maison américaine Julien’s Auctions à Beverly Hills, en Californie.

Spécialisée dans les objets liés au monde de la musique, du sport et du cinéma, Julien’s Auctions fait avec ces enchères « un saut sur le marché de la vente historique et nous attendons toutes sortes de collectionneurs du monde entier », explique à l’Agence France-Presse Kody Frederick, un des responsables de la vente. « Beaucoup ont envie d’acquérir des pièces uniques, issues d’une période où le numérique n’existait pas », estime M. Frederick.

Une grande partie des objets qui sont mis aux enchères, à la fois sur place et via Internet, était aux mains de vrais agents secrets et est parvenue aux Etats-Unis après la chute du bloc soviétique au début des années 1990. Ils avaient été rassemblés par le Musée du KGB ouvert à New York en janvier 2019 mais qui a fermé ses portes en raison de la pandémie de Covid-19.

No Comments

Post A Comment